raid 974

partenaires-MTT-2015

 

| parcours | infos coureurs | réglement | résultats | presse | contact | partenaires| PHOTOS | videos |

 


 

MAFATE TRAIL TOUR - 25 novembre 2017 - 5ème édition
Le "MAFATE TRAIL TOUR" - règlement


Article 1 - Organisation
Randorunoi organise le trail de la Réunion dit “MTT" de 75 kms dans le cirque de Mafate

Article 2 - Définition de l’épreuve
Le MTT est une randonnée sportive de montagne d’environ 75 kms, de 7000m de
dénivelé cumulé, empruntant un tracé en boucle du Port (Stade Nelson Mandela) en
passant par Mafate, le tour du cirque, et revenant au stade Nelson Mandela.
Article 2bis –Mise en place d’une course de relais en équipe de deux

Equipier 1  Nelson Mandela sentier Scout

Equipier 2 Sentier scout Nelson Mandela


Cette randonnée sportive est réservée aux personnes, licenciées ou non, entraînées et en
bonne condition physique. Elle se déroule en une seule étape au rythme de chacun. Le
temps maximal de l’épreuve, pour être classé, est fixé à 20 heures.



La montagne et dangereuse chaque participant doit adapter son allure à son niveau et au
difficultés
du parcours, l’organisation décline toute responsabilité en cas d’accident

Le passage de la canalisation des orangées demande une prudence accrue des participants.

Article 3 - Conditions d’admission des concurrents
Sont admis à participer à l’épreuve les concurrents ayant réglé leurs droits d’inscription,
ayant fourni un certificat médical de moins d’un an attestant de l’aptitude à la course de
montagne longue distance en competition qui devra être joint au bulletin d’inscription.

Article 4 - Catégories des concurrents et classements
Tous les participants sont groupés dans l’une des catégories d’âge figurant ci-après
Espoirs H/F de 18 à 20 ans
Senior SH - SH 20 à 39 ans
Master 1 V1H - V1F 40 à 49 ans
Master 2 V2H - V2F 50 à 59 ans
Master 3 V3H - V3F 60 ans 69 ans
Master 4 V4 H/F 70 ans et plus

Article 5 - Équipement fourni par l’organisation
Dossard, tee-shirt finisher, Médaille,

Article 6 - Vérification au départ de la course
Aucune vérification des sacs des concurrents ne sera effectuée.
Voir équipement obligatoire à l’article 13

Article 7 - Postes de contrôle
Des postes de contrôle fixes et volants sont répartis le long du parcours, et constituent
des sites de pointage obligatoires pour les concurrents.

Article 8 - Abandon
En cas d’abandon, le concurrent doit obligatoirement prévenir le responsable du poste de
contrôle le plus proche et lui remettre son dossard, (facturation du dossard équipé de
puce électronique 10 €).
A défaut l’organisation décline toute responsabilité quant aux conséquences qui
pourraient en découler (recherches) et d’autre part l’organisateur se réserve le droit de
ne pas inscrire le coureur pour les prochaines éditions

Article 9 - Assistance médicale
Une équipe médicale multidisciplinaire, mise en place par l’organisation, sera présente
pendant la durée de l’épreuve.

Article 10 - Assurance
L’organisation a souscrit pour la durée de la manifestation une assurance responsabilité
civile professionnelle. Les concurrents non licenciés doivent cependant souscrire à une
assurance responsabilité civile personnelle.

Article 11 - Ravitaillement type marathon plus soupes aux postes suivants Citerne sans soucis, Grand place école,

Sortie Sentier scout, La nouvelle, Les orangers, Citerne sans soucis.

Article 12 - Assistance personnelle
L’assistance non autorisée (porteur d’eau, « lièvre »etc.….) en dehors des postes de
ravitaillement mentionnés ci-dessus

Article 13 - Équipement
1 sac ou tout autre moyen permettant de transporter le matériel composé comme suit :
1 lampe, piles et ampoules de rechange, 1 couverture de survie, 1 réserve d’eau d’1 litre
minimum, 1 sifflet, pommade de massage, 2 bandes de contention, 1 réserve
alimentaire, un vêtement imperméable et chaud.

Article 13 Bis –

Les bâtons de marche  sont t autorisés mais ne doivent pas occasionner une gêne pour les autres coureurs notamment lors  du départ ou  de regroupement de coureurs. l'utilisateur de bâtons devra s’abstenir de les utilisés.

Article 14 - Pénalisation
Contrôles fixes ou volants
L’organisation peut mettre en place des contrôles fixes et volants, les coureurs sont dans
l’obligation de s’y soumettre sous peine d’une pénalité de 10 minutes

Pénalités :
L’absence de dossard aux points de contrôle et à l’arrivée entraîne la disqualification, la
prise de raccourcis constatée par un membre de l'organisation ou un agent assermenté
du Parc National de la Réunion entraine une pénalité de 30 minutes.
Une pénalité de 10 minutes sera également appliquée à tout concurrent ne respectant
pas la zone de délimitation de déchets aux postes de ravitaillement.
Il est expressément recommandé aux coureurs de préserver le site de la course. Toute
dégradation ou pollution du site constatée par un membre de l’organisation et
nécessitant une remise en état sera portée à la charge du contrevenant
Pénalisation d’01h 00 pour absence d’un des articles obligatoires de l’équipement,et le
dossard visible devant

Annulation de l’épreuve par le concurrent:
En cas d’annulation d’inscription par le concurrent, aucun remboursement ne sera effectué à partir du 21 novembre 2017, quel que soit le motif invoqué (même blessure avec certificat médical). Le remboursement de l'inscription en cas de problème de santé ne pourra se faire avant cette date que si le certificat médical portant la mention inapte à la pratique de la course de montagne a été reçu avant la clôture des inscriptions. Le montant du remboursement est égal à la somme versée moins 30% (frais de dossier).

Annulation de l’épreuve par l'organisation une semaine avant la course (18 novembre 2017):
- En cas de force majeure (intempéries exceptionnelles, éruption volcanique,
interdiction administrative ou tout événement imprévisible, irrésistible, insurmontable) le montant des inscriptions restera acquis à l’Association.
-Avant le 18 novembre 2017 le remboursement au participant sera effectué au prorata de l'organisation de la course.

Article 15 - Motifs de disqualification
Absence de dossard ; pointage au delà de l’horaire de départ ou de fermeture d’un poste
de contrôle ; utilisation d’un moyen de transport durant l’épreuve ; non-assistance à un
concurrent en difficulté ; pollution ou dégradation des sites (raccourcis interdits) par le
concurrent ou son assistance ; insultes ou menaces à un membre de l’organisation ; état
physique du concurrent jugé inapte à la poursuite de l’épreuve par le médecin ;
comportement dangereux, non pointage au contrôle volant

Article 16 - Réclamations
Elles seront recevables par écrit dans les 30 min après l’affichage des résultats
provisoires au lieu d’arrivée.

Article 17 - Couverture photo, télévision, vidéo
Tout concurrent renonce expressément à se prévaloir du droit à l’image durant l’épreuve,
comme il renonce à tout recours à l’encontre de l’organisation et de ses partenaires
agréés pour l’utilisation faite de son image.

Article 18 - Sécurité et Assistance
Elles sont assurées par un réseau d’une dizaine de postes de contrôle, de postes de
secours (médical et para médical), de contrôleurs, signaleurs, équipes serre-files...

Article 19 - Droit d’inscription
Le montant des droits d’inscription par concurrent est fixé à 70 € et 120 € après la date
limite d’inscription fixée au 20 novembre 2017
Pour les coureurs sponsorisés, le tarif et de 150€

Ces droits comprennent :
- l’équipement visé à l’article 5
- la logistique assurée par les contrôleurs, signaleurs, commissaires sportifs, directeur de
course...
- l’encadrement médical et para médical
- les ravitaillements tels que prévus à l’article 11.

Article 20 - Modification du parcours
L’organisation se réserve le droit de modifier le parcours sans préavis.

Article 21 - Inscriptions
700 dossards sont disponibles pour cette course
Ce chiffre atteint, les inscriptions seront closes

Article 22 - Classement - Résultats - Prix
Il sera établi un classement général ainsi qu’un classement par catégorie. Un prix sera
décerné aux 3 premiers de chaque catégorie

Urgence médicale
En cas d'urgence médicale appelé le numéro suivant 0692 22 07 53.

1) Article spécifique au Parc National :
 
L'épreuve se déroule en partie dans le cœur du Parc national de La Réunion classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco au titre des paysages et de la biodiversité.
Les milieux indigènes traversés par les coureurs (exemples : forêts humides de montagne, landes altimontaines,...) sont fragiles et très sensibles à divers impacts que pourrait engendrer la course :
·      Impacts liés aux déchets, même biodégradables ( barres céréales, peaux d’oranges et de bananes ,...) :
- Favorisent la prolifération des rats et des chats en milieu naturel, ayant pour conséquence la destruction d'oiseaux endémiques et de leurs œufs, certaines espèces étant fortement menacées (ex: Pétrels, Tuit-tuits).
- Pollution par déchets toxiques (piles...)
- Dégradation paysagère et esthétique des espaces naturels
Il est donc interdit de jeter tout déchet.
 
·      Impacts liés à l'emprunt des raccourcis, notamment en forêt primaire et indigène :
- Destruction directe d'habitats indigènes
- Piétinement hors sentier favorisant la dissémination des espèces exotiques envahissantes
- Destruction irréversible du sentier par érosion due au piétinement et fortement majorée par les fortes pluies
- Dégradation paysagère et esthétique des espaces naturels
Il est donc interdit d'emprunter tout raccourci.
 
·      Impacts liés à l'allumage de feux hors places aménagées à cet effet :
Les conditions climatiques et l'inflammabilité de la végétation et du sol à La Réunion rendent les incendies de forêt difficilement maîtrisables. La destruction des milieux naturels par le feu est souvent irréversible du fait de la colonisation rapide des zones brûlées par des espèces exotiques envahissantes. (ex : Maïdo en 2010 et 2011...)
Il est donc interdit d'allumer un feu en dehors des places aménagées.
 
·      Impacts sur la végétation aux points de ravitaillement ou d'assistance ou de bivouacs
Les milieux naturels traversés et les espèces végétales qui les composent sont particulièrement fragiles ce qui implique  uneattentionparticulière pour les piétinements, l'installation du matériel et le stationnement des véhicules.
Il est donc interdit de porter atteinte à la végétation.
 
L’arrêté du 10 juin 2009 portant réglementation de l’organisation et du déroulement des manifestations publiques en cœur de Parc national (consultable sur le site internet du Parc national de La Réunion  http://www.reunion-parcnational.fr ) engage les organisateurs à respecter et à faire respecter ces prescriptions.
 
 
2)   Dispositions à inclure dans l'article Motifs de disqualifications
 
Motifs de disqualification ou de sanction au vu de l'arrêté n° DIR/SADD/2009-01 portant réglementation de l'organisation et du déroulement des manifestations publiques dans le cœur du Parc national de La Réunion :
 
·      Abandon de déchets même biodégradables
·      Atteintes volontaires aux animaux et aux plantes, notamment le prélèvement sur place de bâton de marche
·      Allumage des feux en dehors des places à feu aménagées à cet effet
·      Utilisation des raccourcis
·      Agression physique ou verbale d'un agent du Parc national ou de toute autre personne surveillant le bon déroulement de la course.
 
Rappelons que les dossards doivent être visibles en permanence.
 
3)    Dispositions complémentaires souhaitables
 
Équipement obligatoire (sac ou ceinture porte-bidon, pour transport du  ravitaillement de ses déchets)
Pas de bouteilles jetables (type eau, coca, etc.) à la main afin d’éviter leur abandon.
Mise en place souhaitable de gobelets réutilisables pour chaque concurrent.
Mise en place souhaitable  de pochette individuelle de recueil de déchets.
Mise en place souhaitable de contrôle du matériel obligatoire et vérification que les concurrents n'ont pas de bouteille à la main.
Le Parc national n’est pas opposé à l’utilisation de bâtons de marche par les concurrents dès lors que ces derniers ne sont pas prélevés dans le milieu naturel durant l’épreuve. Le choix d’autoriser ou non l’utilisation de bâtons de marche est du ressort de l’organisateur.
Limiter le nombre de ravitaillements en cœur de Parc et favoriser l’auto-suffisance.
Éviter les emballages individuels sur les produits mis aux ravitaillements, éplucher les fruits.....afin de limiter tout rejet par les concurrents.
 
4)    Dispositions spécifiques  pour l'organisateur
 
Rappel lors du briefing d'avant course aux participants de leur passage dans le cœur du Parc national et de sa réglementation spécifique avec un message positif de sensibilisation des concurrents comme préconisé par les fédérations (ex: guide organisateur FFA...).
(ex d'arguments positifs sur la réglementation spécifique en plus de ceux du 1 : Le respect de la réglementation du Parc national a pour objet de préserver le patrimoine naturel et paysager, l'état des sites et des sentiers, ce afin de permettre la pérennité de l'épreuve, mais aussi la cohabitation et le respect mutuel avec les autres usagers empruntant ces itinéraires...) Organisation des ravitaillements avec sas obligatoire et "poubelles" ou dispositifs de recueil de déchets à la sortie des sas de ravitaillement et sous surveillance des organisateurs. (PHOTO ci-après)
Balisage
un balisage spécifique à l'organisation (rubalise marqué ou identifiable au nom de l'épreuve) est souhaitable, car de nombreuses associations utilisent de la rubalise de chantier et le risque de confusion est important. De plus pour éviter tout risque de débalisage, la mise en place du balisage doit de faire dans la dernière semaine avant l'épreuve (week-end inclus).
Protection de stations d’espèces rares se trouvant sur l’itinéraire
Dans l’attente de travaux d’aménagements permanents par le gestionnaire, un contact préalable sera pris entre l’organisateur et le Parc national afin de procéder au balisage ou à la protection des stations d’espèces rares.
 
Rôle du serre-file
Afin de respecter l'obligation de nettoyage du parcours rappelée ci-dessous, il est souhaitable que les serre-file ramassent l'ensemble des déchets et le balisage.
 
Comme prévu dans l’arrêté (rappel):
-Balisage réversible (pas de peinture)  ôté dans un délai de 24h,  mais souhaitable par les serre-files à l'issue de l'épreuve
-Nettoyage obligatoire du parcours et évacuation de tous les déchets souhaitable par les serre-files à l'issue de l'épreuve et au plus tard dans un délai de 24h après la manifestation.
Dans l’attente de travaux d’aménagements permanents par le gestionnaire, tout raccourci devra être obstrué par l’organisateur (rubalise, ombrière,...).
 
Stationnement des bénévoles et de l'organisation
Toute atteinte à la végétation du site doit être proscrite. Un balisage préalable des zones de stationnement peut être prévu avec l'ONF et/ou le Parc national.
Stationnement des spectateurs
Sur les sites trés fréquentés (ravitaillements..) il est nécessaire d’anticiper l'organisation du stationnement et de prévoir au moins un bénévole à cet effet.(ex parking foc-foc au 2/3 fermé par le véhicules arrivant et empêchant l’accès au "fond". Un balisage préalable des zones de stationnement peut être prévu avec l'ONF et/ou le Parc national.
 
Proposition d’ actions éco-responsables
par exemple le tri-sélectif des déchets, l'utilisation de balisage réutilisable sur plusieurs épreuves où chaque année(ex : piquets souples ...), l'incitation au covoiturage, la mise en place de navettes pour se rendre sur les lieux de la compétitions....
 
Attitude des médias
Une manifestation est susceptible d’entraîner un intérêt des médias quels qu'ils soient. L'organisateur ne peut donc pas de dédouaner complètement des conséquences que cela engendre en termes de comportement des médias, prestataires et autres publics, en particulier concernant les survols et posés d'hélicoptères. Il engage son image et se doit donc de communiquer avec les compagnies d'hélicoptères, les médias et autres pour les rendre attentifs au respects de la réglementation dans le cadre de leurs activités sur la manifestation, ceci afin de ne pas nuire à l'image de la manifestation et à la leur, en plus des impacts déjà cités.


Le Directeur de course
Jean Marie DAVAL

 

randorun.fr